Diag Immo

La loi Malraux : quels avantages fiscaux pour les investisseurs en immobilier locatif ancien ?

La loi Malraux : quels avantages fiscaux pour les investisseurs en immobilier locatif ancien ?

Pour vos investissements dans l’immobilier locatif ancien, la loi Malraux est un dispositif dont vous pouvez profiter. Son objectif étant de faciliter la restauration de logements historiques, vous bénéficierez d’excellents avantages inhérents à la fiscalité. Pour découvrir les atouts de la loi Malraux lors d’un investissement dans l’immobilier locatif ancien, lisez cet article.

Les atouts fiscaux d’un investissement dans l’immobilier locatif ancien via la loi Malraux

Le choix de l’immobilier locatif ancien via la loi Malraux offre de multiples avantages aux investisseurs lorsque le projet est analysé avec professionnalisme. Les bénéfices les plus importants sont surtout d’ordre fiscal. Premièrement, vous profiterez d’une excellente réduction d’impôts dans le secteur sauvegardé que vous avez choisi. C’est-à-dire que 30 % du budget de vos travaux seront diminués. Cette somme peut aller jusqu’à 30 000 euros par an.

Deuxièmement, l’investissement dans l’immobilier locatif ancien par la loi Malraux vous donne droit à un autre avantage. Il s’agit de la réduction d’impôts en zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager. Il correspond à 22 % du montant des travaux réalisés, donc 22 000 euros par an. 

Troisièmement, opter pour cette solution vous permet la déduction des frais réels. Au nombre de ceux-ci, il y a : les charges locatives, les primes d’assurances, la taxe foncière et les frais de gestion. Toutefois, cela devra se faire à condition que la limite de 10 700 euros par an soit respectée. Quatrièmement, la loi Malraux donne la liberté de répartir vos avantages selon vos besoins, mais dans la limite de 400 000 euros pendant 4 ans.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Pas encore de vote.
Loading...