Diag Immo

Comment repeindre une vieille fenêtre ?

Comment repeindre une vieille fenêtre ?

Pas besoin de changer vos systèmes d’ouverture pour apporter de la modernité à votre façade. Un simple travail de peinture peut faire l’affaire.

Démonter vos fenêtres pour travailler dans le confort

Pour que les travaux soient plus faciles, démontez vos fenêtres. Pour ce faire, vous devez ouvrir les volets. Tout en soulevant un peu le vantail, faites des mouvements d’avant en arrière. Ce qui va permettre de le dégonder. Faites de même sur l’autre vantail.

Agissez avec minutie et demandez de l’aide si nécessaire. Si le cadran de la fenêtre est assez résistant, ce n’est pas le cas des vitres. Si vous faites tomber votre ouverture, vous allez devoir remplacer le vitrage. Ce qui peut vous coûter dans les 45 à 550 euros selon le type de vitrage.

Choisir la bonne peinture

Avant de procéder aux travaux de peinture proprement dits, vous devez choisir le bon produit. Vous allez repeindre les cadrans de votre fenêtre. Si ces derniers sont en bois, vous allez avoir besoin de peinture spéciale bois. Comptez 10 à 200 euros en moyenne pour ces produits.

S’ils sont en métal, vous allez devoir acheter des peintures adaptées. Les produits spéciaux pour métal coûtent entre 10 et 100 euros en moyenne. Tout dépend de la taille et de la capacité de la boite de peinture.

Avec le produit adapté, vous pouvez même repeindre votre PVC pour lui donner une nouvelle vie. Évidemment, vous devez choisir des produits de grandes marques.

C’est le gage d’un meilleur rendu sur vos fenêtres. Optez pour des peintures bicouches pour que les couleurs ressortent davantage. Respectez les temps de pose entre chaque couche.

Pour ce qui est des couleurs, fiez-vous à la tendance. Désormais, les fenêtres peuvent devenir des touches de couleurs tendances et originales sur la façade de votre maison. Vous pouvez donc oser les tons vifs comme le rouge, le bleu, le jaune, etc. Vous êtes le seul à décider.

Vous avez également le choix entre une finition mate ou brillante. La première solution est souvent plus moderne. Néanmoins, les peintures brillantes cadrent davantage avec toutes les architectures. Sans compter qu’elles sont généralement de 50 euros moins chers que les finitions mates.  

Quels sont les équipements nécessaires ?

Avant de vous lancer dans les travaux de peinture, vous devez aussi vous équiper comme il se doit.

Voici une liste de ce dont vous avez besoin :

–        Un rouleau de grande taille pour gagner du temps sur les grandes surfaces

–        Un rouleau de petite taille pour travailler en minutie les petites superficies

–        Un pinceau à poil dure pour peindre dans les coins avec minutie

–        Un bac à peinture

–        Un ruban de masquage

–        Du papier journal pour cacher les vitres

–        D’une tenue adaptée pour éviter de tacher vos vêtements

–        Vous allez également avoir besoin de quelques outils de grattage pour nettoyer en profondeur la surface avant la peinture.

Préparer les surfaces avant de repeindre

Pour rénover une fenêtre ancienne, commencez par préparer la surface à repeindre. Ensuite, vous devez enlever le verni sur le bois. Pour cela, vous allez avoir besoin d’essence de térébenthine.

Il suffit de l’appliquer sur la surface avec un pinceau. Laissez agir pendant quelques minutes et essuyer la surface avec un chiffon.

Vous pouvez également gratter ou poncer la surface avec du papier de verre ou un appareil de ponçage électrique. Dans ce cas, faites attention à avoir un mouvement régulier pour garder la surface plane.

Le ponçage d’une surface en bois peut vous exposer à des résidus de toutes sortes. Ce qui peut être dangereux pour la santé. Aussi, portez un masque pendant cette étape. Par contre, si votre fenêtre n’est pas en bois, il suffit généralement de laver avec minutie la surface avec des produits nettoyants pour vous débarrasser des résidus et des taches. 

Une fois la surface parfaitement propre, vous pouvez commencer la peinture. C’est le gage d’une parfaite adhérence de la peinture.

Peindre vos fenêtres : les étapes à respecter

La première étape consiste à peindre les côtés de votre fenêtre. En commençant par le chant du vantail, vous gagnez du temps. Faites les 4 côtés du champ.

Faites attention par la suite quand vous allez attaquer la surface du haut pour ne pas tacher les parties qui sont déjà faites. Utilisez le petit rouleau pour cette étape.

La seconde étape consiste à peindre toute la surface de la fenêtre. Avant tout, cachez les vitres avec le ruban de masquage et le papier journal. Cela va vous laisser un peu plus de liberté de mouvement. Utilisez le gros rouleau sur les grandes surfaces. Puis, travaillez les coins avec le pinceau.

Le temps que cette partie ne sèche, vous pouvez vous attaquer au cadran de la fenêtre qui est resté sur le mur. Encore une fois, limitez les bordures de la fenêtre avec un ruban de masquage pour un résultat net et précis. Puis, avec le rouleau, peignez à la fois l’intérieur du cadran que l’extérieur.

Puis, revenez pour la seconde couche de la peinture en commençant toujours par le chant puis la surface. Laissez votre fenêtre reposer le temps que la peinture ne sèche avant de la retourner pour vous attaquer à l’autre partie.

Vous allez procéder de la même manière que sur la première surface. Vous devez cacher les vitrages et peindre à l’aide du rouleau et du pinceau. Laissez reposer et faites la seconde couche.

Quand vous êtes sûr que toutes les parties sont sèches et que vous êtes satisfaits de la couleur, vous pouvez remettre les vantaux en place.

Soulevez en dessus du gond et placez les ouvertures à la bonne place. Puis, laissez glisser vers le bas en faisant des mouvements d’avant en arrière. Vérifiez qu’il n’y a pas de jeu.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Pas encore de vote.
Loading...